partage d’articles

Le progrès, depuis quand ?

Depuis la Renaissance, et surtout depuis le Siècle des Lumières, l’occident a vécu selon le paradigme du progrès continu. Depuis la Renaissance seulement, car avant cette époque, cette vision unilinéaire et triomphante du progrès ne faisait pas l’unanimité.

Comment se porte la nature en France en 2018 ?

L’observatoire national de la biodiversité (ONB) publie son bilan 2018 « Menaces sur le vivant : quand la nature ne peut plus suivre »,  une synthèse de référence pour mettre en perspective les derniers faits marquants concernant l’état de la biodiversité et les menaces qui pèsent sur elle. 

« Je ne doute pas, donc je ne pense pas », par André Bellon

La science ne peut retrouver son sens profond que dans la régénération du doute. Le moment du scepticisme revient en même temps que celui du pluralisme scientifique. L’ère des experts triomphants, fossoyeurs de la pensée, doit céder la place au retour d’un véritable Humanisme. L’interrogation principale posée aujourd’hui à l’Humanité est de savoir si l’Homme veut encore maîtriser son propre destin.

Nos problèmes environnementaux à la lumière de Marx

Suite à l’effondrement de l’Union soviétique et à une profonde transformation de l’économie chinoise, le capitalisme semble s’être imposé partout comme l’unique modèle possible. Dans un tel contexte, les idées de Karl Marx (1818-1883) pourraient être reléguées en toute sécurité dans les poubelles de l’histoire. Mais le crash financier mondial de 2008 et ses désastreuses conséquences l’auront fait ressortir de la corbeille !

Jean-Christophe Coffin : «Il est légitime que les citoyens interpellent les scientifiques»

Le mouvement de contestation de Mai-68 n’a pas épargné la communauté scientifique. A l’instar des étudiants et des travailleurs engagés contre l’« ordre établi », des scientifiques critiques se sont mobilisés à l’époque pour faire entendre leur voix. Hiérarchies institutionnelles, « science pure », orientations de la recherche, participation citoyenne, etc.