Le collectif scientifique

Chaque année, Sciences Friction réunit à l’abbaye de Beauport un collectif d’une douzaine de chercheurs représentatifs de la diversité des sciences de la nature, sciences humaines et sociales.

 

Ces chercheurs s’engagent, confrontent leurs points de vue et leurs convictions, croisent des disciplines telles que la biologie, l’écologie, la sociologie, l’archéologie, l’histoire et les arts plastiques. Leur point commun ? Ils sont tous concernés par les enjeux autour du lien Homme-Nature.

 

Les membres du collectif :

Anne Atlan : directrice de recherche CNRS – écologie et société
Rémi Beau : chercheur associé Université Paris I Panthéon-Sorbonne – philosophie
Bernard Chevassus-au-Louis : président de Humanité et Biodiversité, ancien président du MNHN – biologie
Marie-Yvane Daire : directrice de recherche CNRS et directrice du CReAAH – archéologie du littoral
Agnès Foiret-Collet : enseignante et chercheuse Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut ACTE  – arts plastiques
Pierre-Henri Gouyon : enseignant-chercheur au MNHN – agronomie, génétique, systématique, évolution et biodiversité
François Léger : enseignant-chercheur AgroParisTech et président du Conseil scientifique du Conservatoire du Littoral – agronomie
Bernard Picon : directeur de recherche CNRS émérite – sociologie
Anne-Caroline Prévot : directrice de recherche CNRS et MNHN – biologie et psychologie de la conservation
Grégory Quenet : enseignant-chercheur Université de Saint-Quentin-en-Yveline – histoire environnementale
Jacques Tassin : chercheur CIRAD – écologie du végétal
Thierry Tatoni : enseignant-chercheur Université Aix-Marseille, directeur IMBA – biologie

 

scientifiques_beauport_2017Photo : L’image qui parle