Art et écologie : des croisements fertiles ?

Accéder à l’article > http://plastik.univ-paris1.fr/quest-ce-que-lart-apporte-a-lecologie/

Dirigé par Agnès Foiret-Collet
Comité scientifique N° 09
Gilles Bruni, Marie-Yvane Daire, Barbara Formis, Gwenaël Guillouzouic, Jacinto Lageira, Françoise Le Moine, Guy Massaux, Sandrine Morsillo, Erik Samakh, Jacques Tassin, Anne Teyssedre

Quel est l’apport des arts plastiques dans des thèmes des sciences de la nature ? En quoi l’activité artistique naturaliste, au même titre que l’action environnementale, contribue-t-elle à un bien-être humain ? Si elle œuvre assurément aux conditions de transmission de l’enchantement comme condition de l’amour du monde, rend-elle, du même coup, des connaissances accessibles ? Et bien au-delà encore, qu’est-ce que l’art apporte à l’écologie ?

Cette question se situe en amont de l’affirmation d’un art écologique, non pas pour en réfuter l’existence, mais pour explorer, dans des pratiques artistiques qui le revendiquent, les aspects qui différencient l’utilisation des faits naturels de l’écologie. En effet, ce n’est pas parce qu’elles utilisent des éléments de la nature – plante verte ou animal – que ces pratiques travaillent des questions d’écologie.

Agnès Foiret, « Art et écologie : des croisements fertiles? », [Plastik] : Art et écologie : des croisements fertiles ? #09 [en ligne], mis en ligne le 14 septembre 2020, consulté le 1er octobre 2020. URL : http://plastik.univ-paris1.fr/quest-ce-que-lart-apporte-a-lecologie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s